La 56ème compagnie
L’effet fin de siècle

L’effet fin de siècle

Agitations, ruminations, humiliations, dans un monde du travail hanté par le « chiffre », l’Effet fin de siècle est une succession de situations de paniques individuelles ou collectives qui s’expriment sous la forme d’états de crise ou de cauchemars, traités de manière burlesque et cruelle.
En toile de fond : La souffrance au travail, la nécessité de sauver sa peau, l’omerta, les injonctions contradictoires, le burn-out et plus globalement la perte de sens du travail lui-même, qui conduit les individus à mimer leur condition pour exister.
Ce ballet pathétique, acide et drolatique a lieu dans un couloir qui distribue les bureaux d’une entreprise « générique » du tertiaire.


Ecriture de plateau
Texte de Frédérique Grandpierre-Vitali

Mise en scène : Serge Gaborieau et Jean-Marc Talbot

Distribution : Gwen Baril Buhot, Jane Fabulet, Marie-Hélène Garnier, Thomas Germaine, Sylvain Josse, Françoise Le Plénier, Bénédicte Lesenne

Partenaires : La Factory – Maison de la poésie (27) / scène nationale Le Rayon vert (76). Aide à la création DRAC Haute-Normandie. Aide à la diffusion ODIA Haute-Normandie


Dossier professionnel
Dossier de presse


Photos © Théâtre des charmes – Ikken Photo